Toutous et tutos, ou l'incohérence des vidéos conseils et formations à distance sur des êtres vivants

Toutous et tutos, ou l'incohérence des vidéos conseils et formations à distance sur des êtres vivants

Le marché des formations « virtuelles » et à distance, dans tous les domaines, a littéralement explosé depuis ces dernières années. La majorité d’entre elles peut s'avérer utile, voire complémentaire, tant qu’elles ne concernent pas les êtres vivants. Nous vous expliquons pourquoi.

Le monde des éducateurs canins comprend de très nombreuses personnes et entreprises spécialisées, dont de plus en plus, avec des interfaces en ligne.

Entre "entrepreneurs" et "information", ces gens se font appeler "infopreneurs". Ils attirent les gens à coup de pubs, sur Youtube, Facebook, Instagram et autres réseaux sociaux, en proposant des tutoriels, des vidéos de conseil et des formations d’éducation à distance, le tout, sans connaître votre animal et sans jamais le rencontrer en vrai !

Voilà la grande incohérence de ce système. En plus, certains n’ont même pas de chiens et utilisent des photos issues de banques d’images pour s’inventer une vie. Pourtant, ce serait facile de se montrer avec son animal, de montrer sa relation avec l'autre.

Leur enseignement est essentiellement basé sur les récompenses et punitions : friandises, utilisation d’outils coercitifs, tels que Pet Corrector, canettes et bouteilles remplies de cailloux pour faire du bruit et dissuader l'animal en lui faisant peur et le rendre anxieux, des colliers étrangleurs, électriques, des coups de saccades… Ceci est le résultat de leur incompétence, c’est complètement fou et aberrant, mais cela existe... !

Rien de tel pour dénaturer un animal!

Pour illustration de cette incompétence, il suffit de voir tous les avis contradictoires sur un même sujet: les uns disent un truc, les autres disent autre chose. Faire du "in shape" de la langue, avec du blabla partout et à distance, rien de tel pour être inefficace !

C'est faire du business sur des êtres vivants, uniquement.

Comment à distance, certains éducateurs canins peuvent-ils décemment prétendre résoudre les difficultés rencontrées par un chien, en se basant sur les seules interprétations du maître ?

Avec un regard biaisé ou incomplet, on risque de commettre des actes ne correspondant pas à la personnalité de l'animal, ne répondant pas aux problèmes rencontrés.

Tous les facteurs sont à prendre en compte: âge du sevrage, codes canins inculqués, environnement et mode de vie, habitudes données par l'éleveur, le propriétaire ou ses éventuels prédécesseurs, antécédents comportementaux ou médicaux, histoire de l'animal, caractère, expériences, émotions...

Imaginez quand même qu'il existe plus de 350 races de chiens. Et chaque chien a sa personnalité. Un tuto ne peut pas s'adapter à toutes ces histoires singulières, à chacune de ces situations. On ne peut pas faire du réchauffé ou du copier-coller avec des tutos, appliquer une seule méthode à chaque chien. Ce n'est pas un objet standardisé qu'un tuto permet d'éduquer.

Proposer des vidéos de conseil serait donc hypocrite et mensonger, car le chien n'est pas un objet: il faut une approche au cas par cas et ne pas jouer avec la vie et le bien-être des animaux. Voir autant de gens proposant des vidéos de conseil met mal à l'aise. Souvent, ces gens-là sont vicieux. Ils veulent simplement attirer des clients dans leurs filets pour leur vendre le plus de choses possible.

Les tutos sont bien écrits, faits pour vous attirer en douceur, avec des titres prometteurs, vers les plateformes de ces gens sans vergogne. Certains pratiquent une nouvelle manière d'éduquer son chien, proche de la nature, une manière soit-disant positive. Mais dès que l'on creuse un peu, on se rend compte qu'ils pratiquaient la manière brutale auparavant.

Que tous ces pseudos éducateurs à distance fassent preuve d'honnêteté en avouant une bonne fois pour toute qu'ils font des tutos dans un but marketing. Le reste n'est qu'hypocrisie. 

Le métier du chien est une passion, alors s'il n'y a pas cette volonté de bien faire dès le début, et que l'on change de tactique en cours de carrière, c'est aussi une façon de repérer ceux qui suivent des tendances, mais qui au fond, gardent la même âme mercantile et opportuniste. Ce qu'ils font subir aux chiens est insensé. Certains orientent les gens vers la castration du chien, prescrivent des anxiolytiques,… L'utilisation d'outils brutaux crée de nouveaux problèmes et casse complètement les animaux.

Aimer un animal, c'est placer l'intérêt de ce dernier au centre de tout.

Quel fait démontre que le système conventionnel n'est pas adapté et que l'on ne prend pas l'éducation canine de la meilleure des façons ? Les abandons d'animaux !

Les abandons d'animaux domestiques en France sont malheureusement légions: plus de 100 000 animaux abandonnés, des campagnes chaque été de la part des associations protectrices des animaux pour sensibiliser les gens à cette folie, mais le mal se poursuit. Un certain nombre d'animaux est secouru dans des refuges, un grand nombre est euthanasié, faute de place ou d'adoption. Quant aux propriétaires qui font euthanasier leurs animaux parce qu'ils n'assument plus de s'en occuper, cela est chose courante.

Voyez l'une de nos vidéos sur le sujet. Un animal, c'est comme un humain, cela s'éduque. C'est une relation de confiance, de complicité, une relation inter-espèce, qui se crée, se construit. Comme avec un enfant. Pourtant, personne ne songerait à aller faire euthanasier un enfant parce qu'il est difficile...

Ce n'est pas ce que l'on pratique ici, avec la Méthode Gun. Pas de conseils derrière un écran, car j'estime que ce n'est pas correct envers vous et envers les animaux, et c'est surtout inefficace.

Lorsque des personnes me contactent en me posant des questions du type: "mon chien tire en laisse, que dois-je faire?", je ne peux y répondre juste comme ça. Pour faire un vrai travail, il faut savoir comment est le chien, quel est son environnement, comment il a été éduqué. Être cohérent, c'est prendre un "tout" en considération. On ne peut pas se baser juste sur un problème pour le résoudre. L'éducation ne se résout pas avec des questions. On prend le temps d'être avec le propriétaire et le chien, on parle, on fait connaissance, et on instaure une relation basée sur la confiance. Au bout du stage, la relation chien-maître peut repartir sur des bases saines. Bref, traiter l'animal dans la globalité.

les chiennes de la méthode gun

C'est grâce à cette globalité que l'on peut s'adapter à chaque individu canin pour pouvoir en tirer le meilleur, avec harmonie, en intégrant le maître dans la formation (oui, car lui aussi a sa personnalité, ses émotions, ses habitudes, ses règles et ses jeux). Il s'agit de donner un élan vers la compréhension et la complicité chien-maître, et remettre ce binôme dans le contexte dans lequel il évolue ensemble.

C'est incroyable de pouvoir comprendre son animal et pouvoir en être compris en retour ! Cette symbiose, avec le respect inter-espèce, permet d'arriver à une relation harmonieuse. C'est ça la philosophie de La Méthode Gun, forte de ses 10 ans d'existence. Aucune arrière-pensée mercantile ne vient polluer notre relation avec vous.

Je souhaite donc par cet article, éveiller les consciences, pour que vous vous posiez les bonnes questions et ne tombiez pas dans les pièges publicitaires de la majorité. Aimer travailler avec les animaux, cela demande du temps, et ce temps on le consacre en personne, et non derrière un écran et des tutoriels tout faits.

C'est l'essence même de l'honnêteté et de la franchise. Les chiens sont plus intelligents que ce que certains prétendent démontrer, ils sentiront tout de suite si vous êtes cohérents dans votre éducation et votre manière d'être avec eux.

Cette sincérité, je la veux transparente, pour affirmer que l'amour de nos chiens ne se décline pas artificiellement, mais qu'avec une approche globale, on englobe l'animal dans tout ce qui le rend unique.